Récompenses pour les signalements liés à la distribution de fentanyl

FENTANYL
Récompense liée à la distribution de fentanyl

Conscient des dangers associés à l’apparition et la distribution de plus en plus importante d’opiacé et plus particulièrement du fentanyl, l’organisme Échec au crime offre une récompense pouvant aller jusqu’à 2 000 $ comptant pour toute information permettant la saisie de cette drogue et/ou l’arrestation de trafiquants y étant reliés.

Fort de son expérience d’appui aux forces de l’ordre en garantissant l’anonymat des personnes signalant un délit, Échec au crime estime de son devoir de participer activement aux efforts de tous les milieux pour contrer l’envahissement du fentanyl.

Les dangers associés à cette drogue sont multiples et les séquelles observées chez les consommateurs peuvent entrainer la mort. On estime que cet opioïde est 40 fois plus puissant que l’héroïne et que la toxicité dépasse par 100 fois celle de la morphine.

Les ravages causés par cet opiacé se traduisent par une détresse respiratoire. Au cours des dernières années au Québec plus d’une centaine de décès ont été répertoriés. En ColombieBritannique où cette drogue est plus présente, pour la seule année 2016 c’est 550 morts qui ont été enregistrés.

En février dernier, les policiers ont démantelé deux laboratoires de fabrication de fentanyl dans la couronne de Montréal. L’enquête tend à démontrer que l’exploitation des laboratoires impliquait directement différentes factions du crime organisé.

Dans le cadre de sa mission de prévention visant le bien-être de la collectivité, Échec au crime offre l’opportunité à toute personne disposant de renseignements sur la fabrication ou la distribution de fentanyl de les transmettre anonymement en composant le 1-800-711-1800, ou encore en visitant le site echecaucrime.com.

En 20 ans, les renseignements transmis anonymement à Échec au crime ont permis la saisie de 400 millions de dollars de drogue et ont conduit à plus de 2 800 arrestations pour 27 000 dossiers ouverts.

Une façon simple, sure et efficace de freiner l’introduction massive de fentanyl dans la province.

Ensemble, faisons échec au crime !

Pour toute information et entrevue, svp, contactez M. Christian Richard (514) 386-8243

Desjardins et Échec au crime unis contre la fraude

Ce n’est un secret pour personne, il y a un attrait important de la part des fraudeurs pour les cartes de crédit et de débit. Lors d’une participation au forum sur la contrefaçon, des liens ont été établis par Échec au crime et le Mouvement Desjardins.

En mars 2017, la coordinatrice policière pour Échec au crime, Mme Marie-Claude Gagnon et  M. Jacques Boucher, membre du C.A. de l’organisme, ont répondu à l’invitation de la directrice de section en Investigation et Risque opérationnels des Services de cartes et monétique chez Desjardins, Mme Julie Aubé, pour présenter le programme Échec au crime.

Les employés présents (environ 100 personnes) ont apprécié la présentation effectuée et ont rapidement constaté l’apport que pouvait présenter une association avec Échec au crime.

Le personnel de Desjardins qui œuvre dans les domaines de prévention de la fraude et de l’investigation en lien avec les transactions effectuées avec des cartes de débit et de crédit a suivi avec attention la présentation.

Un franc succès pour les deux parties qui vont bénéficier des expériences et connaissances partagées.

======

Vol de carte de service: un suspect recherché à Granby

http://www.granbyexpress.com/faits-divers/2017/4/12/vol-de-carte-de-service–un-suspect-recherche-a-granby.html

Le projet « Café avec un policier »

Le projet « Café avec un policier ».

José Caron, Sabrina St-Amand, Jacques Boucher, Marie-Claude Gagnon, Jimmy Potvin Inspecteur

Commandite ÉAC 3000 $

Date : 22 février 2017

Le projet « Café avec un policier » est un concept simple ou la police et les membres de la communauté se réunissent dans un espace neutre informel pour discuter avec la communauté, établir des relations et boire un café. Le concept a fait des merveilles pour bonifier la confiance de la communauté, la légitimité de la police et l’établissement de partenariat.

Un des objectifs-clés du projet« Café avec un policier », est de supprimer les barrières tant physiques que psychologiques entre les policiers et la population en général. Il permet ainsi un échange créant une interaction informelle, détendue et dans une ambiance conviviale.

La prévention du crime faisant partie intégrale du mandat de la police, l’objectif général du projet « Café avec un policier » vise un rapprochement entre les forces de l’ordre et la communauté.

  • développer un partenariat avec la population et les commerçants des secteurs visés;
  • se rapprocher de la communauté;
  • obtenir une rétroaction de la part des commerçants et des citoyens sur les délits non-déclarés dont ils sont victimes pour ainsi adapter nos interventions policières et nos projets de prévention de la criminalité;
  • bonifier le sentiment de sécurité des citoyens;
  • faire valoir les programmes du service de police au sein de la population;
  • inciter les policiers parrains et/ou représentants à se rapprocher de leur communauté, connaître les problématiques du milieu et donner aux citoyens une opportunité non officielle de rencontrer un policier;
  • sensibiliser les citoyens aux mesures de sécurité à prendre pour se protéger contre la criminalité.

Mois de la prévention des fraudes

Mois de la prévention des fraudes
Mars est le mois de la prévention de la fraude. Ne soyez donc pas étonné de voir ou entendre de multiples conseils ou activités de prévention en lien avec ce phénomène.
Tous les corps policiers de la province unissent leurs efforts en collaborant avec la Banque du Canada pour sensibiliser la population aux différentes techniques mises de l’avant par les criminels spécialisés dans ce domaine.
Que ce soit le vol d’identité, la cyberfraude , l’hameçonnage, la fraude du président, le sexetorsion ou la fraude des grands-parents, chaque année des milliers de québécois sont ciblés et deviennent les victimes d’arnaqueurs spécialisés.
On estime que le clonage des cartes de débit/crédit et le vol d’identité entrainent des pertes annuelles estimées à 500 millions de dollars.
Une offre trop alléchante devrait automatiquement susciter un questionnement. Le scepticisme est votre meilleur allié pour dépister une fraude dont vous pourriez devenir victime.
Les fraudeurs ont un plus d’un tour dans leur sac. Résistez à la pression. Vous ne connaissez pas votre interlocuteur ou avez des doutes sur son identité, ne lui envoyez pas d’argent et ne transmettez pas votre numéro de carte de crédit.
Vos renseignements personnels sont précieux, apprenez à les protéger. La cyberfraude est en forte hausse depuis quelques années et encore trop de gens utilisent un mot de passe trop simple pour leur protection, lorsqu’ils en ont un.
Dans le doute n’hésitez pas à communiquer avec votre service de police local qui sera en mesure de vous guider.

Le comité local ÉAC de Brome-Missisquoi/Haute-Yamaska reçoit un don de 1 250 $

Le comité local a reçu un don de 1 250 $ de la part des Voitures Anciennes de Granby (VAG) qui réitèrent leur appui à Échec au crime (ÉAC).

Merci à ce généreux partenaire !De gauche à droite : M. Pierre Leblond, bénévole ÉAC, Mme Nicole Frenière, présidente locale ÉAC, M. Normand Lemieux, directeur VAG et M. Mario Campbell, VP VAG.