Infractions sexuelles: la SQ recherche d’autres victimes

27 janvier 2021

Réal St-Amand, 57 ans, et Frédéric Deschênes, 19 ans, ont été accusés au Palais de justice de Rouyn-Noranda. La Sûreté du Québec interpelle la population en lien avec deux dossiers criminels liés à des infractions de nature sexuelle. Réal St-Amand, 57 ans, et Frédéric Deschênes, 19 ans, qui n’ont aucun lien entre eux, pourraient en effet avoir fait plusieurs victimes autres que celles dans les dossiers pour lesquels ils ont été mis en accusation.

Le 9 juillet 2020, l’équipe des enquêtes de la Sûreté du Québec à Rouyn-Noranda avait procédé à l’arrestation de Frédéric Deschênes pour des infractions de nature sexuelle. Le 25 janvier 2021, il a comparu au Palais de justice de Rouyn-Noranda sous des chefs d’agression sexuelle, de contacts sexuels et de voies de fait. Les gestes qui lui sont reprochés auraient été commis entre le 1er juin 2019 et le 3 janvier 2020 à Rouyn-Noranda, alors que l’accusé était en situation de confiance auprès de victimes d’âge mineur.

Pour sa part, Réal St-Amand a été arrêté à deux reprises par les policiers, le 18 août, puis le 3 novembre 2020, lui aussi pour des infractions de nature sexuelle. Il avait été libéré en attendant la suite des procédures judiciaires. Celles-ci ont eu lieu le 25 janvier au Palais de justice de Rouyn-Noranda. St-Amand a été accusé de voyeurisme et d’extorsion. Les faits qui lui sont reprochés se seraient produits à Rouyn-Noranda entre le 1er février et le 15 août 2020.

Selon les informations transmises aux médias par la Sûreté du Québec, St-Amand produisait des enregistrements de leurs victimes sans leur consentement. « L’enquête tend à démontrer que l’homme filmait les victimes à leur insu, a précisé la police. Il aurait ensuite exigé des relations sexuelles, prétextant à ses victimes que si elles refusaient, il diffuserait les vidéos. »

Victimes potentielles recherchées

Dans les deux dossiers, qui ne sont pas liés entre eux, plusieurs victimes ont été identifiées. La Sûreté du Québec a donc déployé sa structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série. Comme Deschênes et St-Amand pourraient avoir fait d’autres victimes, la police a demandé la collaboration du public. Toute personne qui détiendrait de l’information sur Réal St-Amand ou Frédéric Deschênes ou concernant les agissements de chacun est donc invitée à la transmettre de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle, au 1-800-659-4264.

Source : Rodrigue, P. (27 janvier 2021). Infractions sexuelles: la SQ recherche d’autres victimes. Le Citoyen Val-d’Or Amos. Repéré à

Image : ©Sûreté du Québec

Sans avoir de lien entre eux, Réal St-Amand et Frédéric Deschênes pourraient avoir fait plus de victimes que celles qui ont été identifiées dans les accusations déposées contre eux, le 25 janvier 2021.

Signalez un crime de façon anonyme avec Échec au crime en composant le 1-800-711-1800 ou via le signalement en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *