Une quarantaine de vols de catalyseurs depuis novembre à Trois-Rivières

24 février 2021. 

Trois-Rivières — La police de Trois-Rivières invite une fois de plus la population à demeurer vigilante face à une recrudescence de vols de catalyseurs de voitures au cours des dernières semaines.

Pas moins de 40 vols ont été signalés à la Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) ces derniers mois. Il s’agit toutefois d’une problématique répandue à l’ensemble de la province.

«Ça fait au moins une bonne année qu’on en entend parler. Ça a débuté plus en périphérie des grandes villes, mais le mot a dû se passer», déplore Luc Mongrain, porte-parole de la DPTR.

Les véhicules utilitaires sport (VUS) sont particulièrement ciblés par les voleurs, puisqu’il est plus facile de se glisser en dessous pour en voler le catalyseur, une pièce dispendieuse à remplacer qui fait partie du dispositif d’échappement des voitures. Selon la DPTR, les véhicules les plus prisés des malfaiteurs sont de marque Hyundai, Kia et Ford.

Pour éviter d’être la cible d’un tel vol, la police recommande aux propriétaires de véhicules qui le peuvent de se stationner dans leur garage, si c’est possible, ou à tout le moins dans un endroit bien éclairé, qui permettrait de voir le voleur à l’oeuvre, puisque ces vols surviennent majoritairement le soir ou la nuit. On suggère également, lorsque le véhicule ne peut être stationné dans un garage fermé, d’essayer de le placer à proximité d’un obstacle qui compliquerait la tâche des voleurs, peut-être au point de les dissuader de commettre leur méfait.

«Si on a deux véhicules stationnés dans une même entrée, on peut les mettre côte à côte pour que ce soit plus difficile», illustre M. Mongrain.

Ce dernier indique que des compagnies de location d’autos ou de camions, qui ont elles aussi été la cible de tels vols, ont installé des cages grillagées autour des catalyseurs des véhicules de leur flotte. Il précise également que les voleurs agissent souvent en quelques minutes à peine.

Les personnes qui se sont fait dérober leur catalyseur peuvent le remarquer en entendant un bruit inhabituel lorsqu’ils démarrent leur véhicule.

La DPTR invite par ailleurs la population à lui signaler tout comportement ou véhicule à l’allure suspecte ou louche au 819 691-2929, poste 6. Les victimes de ce type de vol qui disposent de caméras de sécurité peuvent aussi en remettre les images à la police pour que celle-ci tente d’identifier un ou des suspects.

Rappelons que trois personnes avaient été arrêtées l’automne dernier, à Louiseville et à Trois-Rivières, pour des vols de catalyseurs. Elles étaient impliquées dans plus de 60 dossiers de ce genre.

Source: MAX-GESSLER, M. (24 février 2021). Une quarantaine de vols de catalyseurs depuis novembre à Trois-Rivières. Le Nouvelliste. Repéré à https://www.lenouvelliste.ca/actualites/trois-rivieres/une-quarantaine-de-vols-de-catalyseurs-depuis-novembre-a-trois-rivieres-7def20cba96134e1c94a090ec03b3071

Photo : Police de Trois-Rivières

Signalez un crime de façon anonyme avec Échec au crime en composant le 1-800-711-1800 ou via le signalement en ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *