Le Projet SEXTO pour contrer le sextage

Le 26 janvier 2021

Quatre corps policiers du secteur sud-ouest de la Montérégie ont déployé le Projet SEXTO.

Ils désirent ainsi intervenir rapidement et efficacement dans les situations de sextage chez les adolescents qui fréquentent le secondaire. Ils veulent limiter les répercussions importantes qu’elles peuvent occasionner.

La Sûreté du Québec du Centre de services de Salaberry-de-Valleyfield, la Régie Intermunicipale de police Roussillon, le Service de police de Châteauguay ainsi que le Service de police de la ville de Mercier se sont unis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et aux différents milieux scolaires afin d’instaurer la trousse Sexto. Près de 15 000 élèves pourront bénéficier de ce programme. Initialement ce projet fut conçu par le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme et ses partenaires. Intervention, prévention, formation ainsi que des outils adaptés sont au cœur du développement de ce projet.

Intervenir adéquatement

De même, l’objectif du Projet SEXTO est de permettre aux écoles et aux policiers d’intervenir dans un cadre défini. Le tout avec des outils et une démarche d’intervention novatrice et unique. Le tout afin de limiter la propagation des images et de diminuer les conséquences pour les victimes.

Pour ce faire, une formation a été développée et sera maintenue à jour afin que les policiers et le personnel des écoles désignées puissent adapter leurs interventions auprès des adolescents concernés. Des trousses SEXTO ont été distribuées à ces intervenants formés dans les différentes écoles participantes. Afin de prêter assistance dans les situations de sextage chez leurs jeunes.

En plus d’intervenir directement sur le terrain, la méthode d’intervention SEXTO vise à sensibiliser les élèves ainsi que leurs parents au phénomène du sextage. Ce phénomène étant grandissant chez les jeunes, il est primordial pour tous les partenaires de les sensibiliser et de les familiariser aux conséquences physiques, psychologiques, émotionnelles, sociales et légales du sextage.

Source : Michaud, Y. (26 janvier 2021). Le Projet SEXTO pour contrer le sextage. Journal Saint-François. Repéré à https://www.journalsaint-francois.ca/le-projet-sexto-pour-contrer-le-sextage/

Photo : André Delorme 

Signalez un crime de façon anonyme avec Échec au crime en composant le 1-800-711-1800 ou via le signalement en ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *